Venue d'Amerique centrale et des Caraibes, la musa paradisiaca n'apparut en France qu'en 1908, mais treize ans plus tôt la musa nana, la banane des Canaries, avait fourni à Émile Zola, qui la mentionne, le nom de sa célèbre Nana.