Baptisée "féoule" en pays messin, ou plus simplement "galette", la quiche, emblématique de la Loraine, était déjà présente dans l'histoire gastronomique de la province au XVIe siècle. 

Elle se préparait alors sur une pâte à pain recouverte d’œufs et de crème, la "migaine".

Au fil des ans, ses variantes se sont multipliées : quiche à l'oignon (le fond de tarte brisé recouvert d'oignons émincés et de petits lardons), quiche au fromage et aux fines herbes, quiche à la citrouille, quiche aux graines de pavot...